Les Charbonniers

 

Allumage La température dans la zone de combustion est aux environs de 200 °C. C’est la période endothermique, durant laquelle l’énergie est apportée par des braises et du bois de feu introduit par la cheminée. La charge de la meule sèche durant cette période et les composés volatiles sont entraînés par la vapeur d’eau.

Déshydratation Les entrées d’air sont réduites. La charge libère l’eau qu’elle contient, et la température augmente jusqu’à 280 °C. Les constituants les moins stables du bois se décomposent et donnent du CO et du CO2. En plus de l’acide acétique et du méthanol sont produits. Le résidu est du bois torréfié (60 à 70% de carbone).

Carbonisation A partir de 280 °C, la réaction devient exothermique. Donc la meule s’auto alimente en énergie. La température s’élève alors jusqu’à 380 °C. En plus des composés produits durant la phase de déshydratation, la meule produit des hydrocarbures (méthane, éthane, éthylène) ainsi que de l’acétone, du méthyl-éthyl cétone et du goudron léger. Le résidu contient jusqu’à 80% de carbone.

Fin de la carbonisation La température grimpe jusqu’à 500 °C et la fraction pyroligneuse s’enrichit en goudrons lourds.
Finalement, la meule s’éteint et refroidit