Amicale des monoaxes


But de l'association

- promouvoir les monoaxes,

- soutenir les membres dans leur rénovation de monoaxe,

- organisation de manifestations et participations à des manifestations


Le comité

Armand Lugrin : président

Suzanne Durgnat : secrétaire

Eric Margot : caissier

Robin Burnier : sorties

Léo Vurlod : site web



Prochaines manifestations

Veuillez consulter la rubrique "Evénements" . 


galerie photos

Actuellement en cours de construction


contact

Documentation

Documentation à télécharger.

Télécharger
Liste des prix 1995
prix-1955-1-red-combined.pdf
Document Adobe Acrobat 264.4 KB
Télécharger
Le nouveau RAPID Type S
s-1-red-combined.pdf
Document Adobe Acrobat 721.0 KB
Télécharger
RAPID S-Super
s-super-1-red-combined.pdf
Document Adobe Acrobat 143.0 KB

Presse

Des monoxes "multifonctions" toujours bien vivants 

 

Par KARIM DI MATTEO le 03.05.2008 à 10:18

A entendre les membres de l'Amicale des monoaxes, née en 2007, ces deux-roues permettent de tout faire. Trancher, faucher, «endainer» (tracer des raies de foin en vue de faire des bottes), ramasser, treuiller, balayer, et on en passe! Il suffit de savoir les équiper du bon outil: «On possède presque toutes les combinaisons possibles, il nous manque seulement l'autochargeuse à foin», lance Jean-Pierre Vittoni, dit «Peppone», président de l'amicale. Mais celui-ci suit une piste. A l'entendre, la prospection de véhicules et pièces de rechange ne finit jamais.

 

Jean-Pierre Vittoni (à dr.) préside l'amicale qui réunit entre autres Robin Burnier, Edgar Borloz, Andries Venker et Philippe Scheiterberg.

Image: ARNOLD BURGHERR

 

Tantôt «vélomoteur» du temps de sa jeunesse, le monoaxe est aujourd'hui devenu la passion du groupement basé à La Forclaz. «C'est notre Harley-Davidson à nous», continue-t-il. Rien à voir avec les pointes de vitesse réalisées: jusqu'à 20 km/h pour les meilleures machines.

 

A travers le groupement ormonan, une cinquantaine d'amis se retrouvent lors de sorties familiales et autour d'une exposition comme celle organisée jusqu'à aujourd'hui encore dans le cadre du Comptoir du Rosex, peu avant les Diablerets. Au bord de la route, une vingtaine de véhicules - sur la cinquantaine que compte l'Amicale - dévoile ses rouages. «Et tous fonctionnent encore, précise le président. C'est l'entreprise zurichoise Rapid qui a produit les monoaxes entre 1955 et 1975. Mille la première année, 99 la dernière. En 1955, c'était une révolution!»

 

Si le reste de la collection repose ça et là, Jean-Pierre Vittoni ne désespère pas de présenter «la totale». «Probablement lors de la désalpe 2009», annonce-t-il.